Assurance scooter : obligation, fonctionnement et coût

Au même titre que le propriétaire d’une voiture, celui qui dispose d’un scooter doit également souscrire une assurance. La procédure est devenue obligatoire, et ce, que vous l’utilisez quotidiennement ou de façon occasionnelle. Selon la loi, tous les véhicules à moteur doivent souscrire une assurance. Ceci afin de protéger le conducteur et autrui.

Assurance scooter : une obligation pour tout propriétaire de deux-roues

Tout comme l’assurance moto, l’assurance scooter est aussi obligatoire. Elle est destinée à protéger le conducteur et les autres usagers de la route. C’est de l’ordre de la Responsabilité Civile. Il s’agit de la seule garantie qui permet d’indemniser les victimes en cas de sinistre.

En France, cette assurance est devenue obligatoire depuis 1958 pour tous les véhicules terrestres à moteur. Pour la moto, il s’agit du certificat d’assurance qu’on appelle également le « papillon vert ». Il doit être placé sur le porte vignette de l’assurance moto, à l’avant, afin qu’il soit visible par les forces de l’ordre.

Quelques types d’assurance scooter à adopter

En plus de l’assurance Responsabilité Civile, il existe également d’autres garanties en option que les propriétaires de scooter peuvent adopter. À noter qu’elles sont entièrement facultatives. Si elles ne sont pas obligatoires, vous pouvez les choisir afin d’optimiser votre protection.

Parmi ces garanties complémentaires, on peut parler de celle relative aux vols et incendies. Il y a également l’assurance tous risques qui couvre les dégâts causés par des catastrophes naturelles, entre autres. On n’oublie pas non plus la sécurité du conducteur, la garantie bris de glace, le dépannage, la garantie équipement et accessoires.

Une assurance en fonction du type de scooters  

Un scooter permet d’être particulièrement mobile et de se faufiler dans les embouteillages. Afin de pouvoir circuler en toute légalité, vous devez tout de même répondre à certaines obligatoires, dont la souscription d’une assurance. Elle peut varier en fonction du type de scooters.

  • Un scooter 50 cc : il peut avoir une couverture minimale obligatoire. Son propriétaire peut souscrire une assurance responsabilité civile ou une assurance au tiers.
  • Un scooter 125 cc : en plus de disposer d’un permis A1 ou un permis B, il requiert également une assurance. Dans ce cas, les antécédents de conduite jouent un rôle déterminant dans le choix des primes d’assurance. En plus de la garantie Responsabilité Civile, des garanties complémentaires peuvent être choisies en option.
  • Un scooter électrique ou le trois-roues : l’assurance est aussi obligatoire pour ce type de deux-roues.

L’assurance d’un scooter qui ne roule pas

Tous les véhicules à moteur, qu’ils roulent ou non, doivent faire l’objet d’une assurance. Elle doit être souscrite par son propriétaire. Même si le scooter ne roule pas, il doit effectivement souscrire une assurance pour le simple fait qu’il peut toujours être à l’origine d’un sinistre même à l’arrêt.

En effet, un scooter qui ne roule pas est susceptible d’être à l’origine d’un incendie ou d’une explosion. Lorsqu’il est mal garé, il peut également provoquer des accidents. Toutefois, elle peut être limitée à la garantie minimale légale en matière de Responsabilité Civile. Vous allez ainsi limiter les dépenses pour un bolide que vous n’utilisez pas.

Coût et pénalité en cas de non-souscription d’une assurance moto

Généralement, le coût d’une assurance scooter oscille entre 25 à 300 euros par mois. Il peut varier en fonction de divers éléments, dont la compagnie d’assurance elle-même. D’autres seront liés au scooter et d’autres au propriétaire. Avant votre souscription, il est recommandé de demander un devis. Si le propriétaire d’un scooter n’a fait aucune souscription d’assurance, il peut être passible d’amende et de pénalité s’il est interpelé par les autorités. Il sera exposé à une simple amende jusqu’à la confiscation de son véhicule. Par contre, il aura tout à fait le droit de résilier un contrat d’assurance si cela ne lui convient pas ou de changer de compagnie d’assurance.

Une assurance scooter avantageuse !

Différentes assurances existent aujourd’hui, permettant d’apporter de nombreux avantages au  différents utilisateurs et propriétaires. 

Cependant, il faut savoir que certaines proposent des avantages qui ne semblent pas correspondre aux attentes de tout le monde. Un aspect très important à prendre en compte, puisque cela peut poser de nombreux problèmes

Notamment lorsque la situation ne permet pas de souscrire à d’autres assurances plus avantageuses d’un point de vue financier et d’un point de vue juridique.

Mais sachez qu’il existe un assureur qui permet de proposer de nombreux avantages pour les personnes qui possèdent un scooter. Et ce dernier n’est autre que l’assureur April, qui est très reconnu dans son domaine. 

Il permet notamment de proposer une assurance pour tous les modèles de scooter que vous possédez. Mais pas seulement, car les différentes marques sont également sujettes à cette assurance qui permet d’effectuer de grandes économies. 

Afin de bénéficier de cette assurance, et si vous souhaitez souscrire une assurance pour scootériste au meilleur prix, il suffit de cliquer sur le lien ci-contre. Vous aurez alors accès à toutes les informations nécessaires, et vous serez accompagné par une équipe de professionnels ! Alors n’attendez pas plus longtemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.