Être citoyen européen implique des devoirs et des droits

La citoyenneté européenne ne remplace sans doute pas la citoyenneté nationale, mais elle la complète. C’est en effet un lien entre les citoyens et l’UE qui donne naissance à l’existence d’une identité européenne.

Qui peut être désigné comme citoyen européen ?

Pour être un citoyen européen, il faut que la personne réside dans l’un des États membres de l’UE. La citoyenneté européenne s’obtient automatiquement avec la citoyenneté nationale d’un état membre de l’UE donc il est impossible de l’avoir sans être un citoyen de l’un des pays membres. Sans l’intervention des instances européennes, ce sont les États membres qui décident qui peut être européen et qui ne l’est pas.

Quels sont les droits et les devoirs des citoyens européens ?

Tout citoyen européen a :

  • Le droit de séjourner, circuler, étudier et travailler sur le territoire de tous les États membres de l’UE. Partout en Europe il a les mêmes droits sauf pour quelques limitations. Un citoyen ne peut pas par exemple travailler comme fonctionnaire dans tous les états membres, notamment pour les emplois qui mettent en jeu la souveraineté du pays de résidence.
  • Le droit de voter et d’être élu aux élections municipales et du parlement européen (droit civique et politique).
  • Le droit à la protection par un autre État membre sur le territoire d’un pays non membre de l’UE en cas d’absence de consulat du citoyen.
  • Le droit de porter plainte au médiateur européen face à un acte de mauvaise administration commis par une institution européenne.

Concernant les devoirs des citoyens européens, aucun traité ne les énumère, mais cela ne veut pas pour autant dire qu’en tant que citoyen européen, la personne peut faire tout ce qu’elle veut.

La Charte des droits fondamentaux de l’UE

La charte des droits fondamentaux de l’UE a été proclamée le 7 décembre 2000, lors du Conseil européen de Nice. Elle comporte 54 articles qui définissent les droits fondamentaux des personnes au sein de l’Union européenne. 6 valeurs individuelles et universelles sont traitées par ces articles, dont la dignité, l’égalité, la liberté, la citoyenneté, la solidarité et la justice. Cette charte vise à rassembler tous les droits existants. Certes, cette charte a été élaborée dans le cadre du Conseil européen de Nice, mais elle a moins de poids étant donné que les états européens ne sont pas obligés de respecter cette charte. Notons toutefois que globalement, ces droits sont tout de même assurés dans toute l’Europe.

Être citoyen européen implique sans doute des devoirs et des droits, mais les avantages sont aussi largement intéressants. Déjà, le citoyen peut faire le tour de toute l’Europe sans aucune limitation et sans aucune contrainte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *