Trottinette électrique : l’assurance est-elle obligatoire ?

La micro-mobilité est très tendance actuellement en France. Elle permet aux utilisateurs de se déplacer plus facilement tout en réduisant l’utilisation de leurs voitures. Ce qui participe également à la réduction de la production de CO2. En 2019, un décret a d’ailleurs été mis en place afin d’encadrer la conduite des engins de déplacement personnel motorisés comme la trottinette électrique. A travers notre guide, vous allez découvrir les obligations que les conducteurs de trottinettes électriques doivent respecter. 

L’assurance est obligatoire pour une trottinette électrique

Comme la trottinette électrique fonctionne grâce à un moteur, elle fait partie des engins de déplacement personnel motorisés et des Nouveaux véhicules électriques individuels. Cette classification oblige ses propriétaires à souscrire à une assurance pour pouvoir la conduire sur la voie publique. Et cela indépendamment de la vitesse de la trottinette électrique. L’assurance obligatoire pour ce type de véhicule est l’assurance responsabilité civile. C’est avec cette assurance que vous allez pouvoir couvrir les dommages matériels et corporels au tiers que vous avez causés avec votre trottinette électrique. Par contre, cette assurance ne couvrira pas les dommages causés à votre engin ainsi que vos blessures durant l’accident. L’assurance responsabilité ne couvrira pas non plus le vol et les dégradations de votre trottinette électrique en cas de sinistres naturels ou d’incendie. Elle ne prendra en charge uniquement que les dégâts causés à autrui. Pour une protection complète, il est préférable de souscrire à des garanties supplémentaires.

Les garanties supplémentaires pour une assurance trottinette électrique

Pour une conduite légale et sécuritaire de la trottinette électrique, l’assurance responsabilité civile est obligatoire. Il est possible qu’elle soit déjà incluse dans votre contrat d’assurance habitation. Mais il est aussi possible qu’elle en soit exclue. Si c’est le cas, vous pouvez souscrire à cette assurance auprès de votre compagnie d’assurance ou d’une autre mutuelle. L’essentiel, c’est qu’elle vous propose l’offre adaptée à vos besoins et à vos attentes. Et pour assurer une protection complète quand vous conduisez votre trottinette électrique ainsi que votre engin.

Nous vous recommandons de souscrire à des garanties supplémentaires. Avec la garantie individuelle accident ou la garantie personnelle du conducteur. Vous vous assurez une bonne couverture de vos blessures en cas d’accident avec la trottinette électrique. Et cela même si c’est vous qui avez provoqué l’accident. De même, avec la garantie contre les dommages, vous pouvez bénéficier d’une bonne couverture si votre trottinette électrique est endommagée à la suite d’ un accident que vous avez ou non provoqué.

Mais elle est aussi assurée contre les dégradations diverses au quotidien, l’incendie ainsi que le vol. Sachez que la couverture du conducteur peut être incluse dans votre contrat d’assurance des accidents de la vie privée. Prenez le temps de le vérifier pour ne pas avoir de doublon. Prenez également le temps de faire le calcul entre la valeur de votre trottinette électrique, la valeur des remboursements proposés par l’assurance ainsi que la vétusté de votre engin pour choisir l’offre de garanties supplémentaires pour votre machine.

Les autres obligations des utilisateurs d’une trottinette électrique

Outre l’obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile pour conduire la trottinette électrique. Il existe des obligations que les propriétaires de trottinette électrique doivent respecter comme :

  • Il est interdit aux enfants de moins de 12 ans de conduire une trottinette électrique.
  • Le conducteur de la trottinette électrique doit rouler sur les pistes cyclables et les bandes cyclables quand il est dans une agglomération. Dans le cas où ces pistes n’existent pas, le conducteur peut rouler sur la route avec une vitesse maximale de la trottinette électrique limitée à 50 km/h.
  • Le conducteur doit obligatoirement rouler sur les pistes cyclables et les voies vertes avec une trottinette électrique hors agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.